38.1 C
Saint-Louis
jeudi 26 Mai 2022
Image default
Non classé

Changement climatique : L’ONG Action Solidaire International choisit Saint Louis pour le partage des décisions de la COP 26


L’ONG Action Solidaire International a organisé ce vendredi 10 décembre au lycée technique André Peytavin un atelier de restitution de la COP 26 sur les changements climatiques.
Le thème choisi était  » La prise en compte des zones côtières dans le pacte de glasgow « 
Madame Aida Mbaye Dieng , représentante des autorités administratives et du maire de Saint-Louis a beaucoup apprécié la rencontre qui , selon elle va permettre d’adopter des aptitudes et comportements adéquats qui vont non seulement permettre de faire des plaidoyers pour protéger les populations et la ville de Saint-Louis qui est très vulnérable par rapport aux changements climatiques, mais également poser des actes concrets pour sortir Saint-Louis de l’érosion côtière dont elle est victime .
Mamadou Barry directeur exécutif de l’ONG Action Solidaire Internationale a déclaré que c’est une séance de partage avec les communautés sur les informations , reflexions et décisions et engagements climatiques pris lors du sommet de la Cop26 à Glasgow en Ecosse.
Pour lui , le choix de Saint-Louis n’est pas fortuit parce que la ville de Mame Coumba Bang fait partie des villes les plus impactées , les plus menacées et les plus exposées aux effets climatiques, avec des populations déplacées à cause de l’érosion côtière et l’avancée de la mer.
Pour autant , Mamadou barry a salué l’organisation et le pragmatisme dont font montrent les acteurs de Saint-Louis sur les questions environnementales.
 » Saint-Louis était le meilleur choix. » a t-il ajouté
Le vice président de la plateforme panafricaine pour la justice climatique (PACJA) Youssouf Ndiaye participant à cet atelier a expliqué que c’est l’occasion de poser les jalons et trouver les voies et moyens de mettre l’homme au coeur de ses changements climatiques , qui sont entrain de causer d’énormes dommages dans les pays au sud du Sahara .
 » L’environnement est beaucoup impacté , mais l’homme doit être au premier plan pour trouver le juste milieu dans la prise en compte du devenir de l’humanité en général  » a t-il précisé.
Selon lui , la Cop26 a été un tournant décisif , et beaucoup de mécanismes de suivis ont été adoptés.
Il a souligné qu’au delà de la contribution des pays développés , il faut une solidarité des pays développés, avec les pays au sud du Sahara pour une prise en compte et un règlement des différents dommages causés aussi bien pour e l’habitat social , l’environnement la politique et l’économie et la santé.
Les organisateurs de cet atelier de partage , en partenariat avec les autorités étatiques les decideurs politiques et économiques ont pris l’engagement pour que ses couches vulnérables impactées puissent être prises en compte dans le règlement de leurs préoccupations majeures.
BAYE DIAGNE

Related posts

Pharmacies de garde

Wallu Ndar

Tout en images

Wallu Ndar

Sport : Le mouvement Wallu ndar offre des ballons à Guet NDAR Foot Passion

Wallu Ndar

Faire un commentaire