17.3 C
Saint-Louis
mardi 31 Jan 2023
Image default
Écomomie

Problématiques du loyer : Les mesures phares de la commission « LOYER » des concertations nationales

Un diagnostic approfondi en ce qui concerne les problèmes du secteur immobilier, a été fait sur les tarifs du loyer jugés très élevés et hors de portée pour la majorité des consommateurs. Selon le rapport publié des concertations qui a consacré de larges discussions à cette problématique, le loyer « est un secteur déstructuré et favorisant des pratiques spéculatives des prix fluctuants et à tendance haussière ». C’est pourquoi les membres de la commission du loyer ont proposé une batterie de mesures pour alléger le coût du logement.
En plus des pratiques spéculatives des prix fluctuants et à tendance haussière, vient s’ajouter un nombre élevé d’agents immobiliers non-professionnels, une réglementation souvent méconnue des consommateurs et de certains acteurs.
Le rapport a aussi signalé des frais d’enregistrement sur les contrats locatifs à usage d’habitation jugés élevés, une difficulté d’accès au foncier pour les promoteurs immobiliers : la faiblesse de l’activité de placement dans le secteur immobilier; la faiblesse des investissements et des placements en direction des logements sociaux, une insuffisance du dispositif de garantie dans le secteur de l’habitat social, une absence d’aide publique au logement pour la catégorie sociale inférieure. Pour venir à bout de telles pratiques, les membres de la Commission Loyer ont suggéré des baisses segmentées par catégories.
Pour la catégorie 1, le prix plafonné à 150 000 F CFA : catégorie 2 : Plus de 150 000 à 500 000 FCFA ; catégorie 3 plus de 500 000 F CFA. Une décision prise en 2022 et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2023, avec des mesures proposées pour baisse des prix du loyer intermédiaires ou structurelles.
Aussi une proposition de projet de loi portant sur les obligations financières à remplir sera élaborée pour réglementer la profession d’agent immobilier. Les nouvelles technologies seront au rendez-vous en digitalisant le système d’information sur le cadre juridique du secteur du loyer, de baisser le taux sur les frais d’enregistrement appliqués sur les contrats de location. Les acteurs de ce secteur ne seront pas en reste pour les accompagner. Il a été relevé la nécessité de faciliter l’accès au foncier pour les promoteurs immobiliers: de favoriser activité de placement immobilier à travers un Partenariat Public Privé: d’orienter les investissements et les placements de la part de certaines structures (CDC, CSS, IPRES, sociétés d’assurance): de favoriser la création d’une structure de garantie et d’hypothèque pour favoriser le financement de l’habitat social avec des taux réduits, et enfin de mettre en place un Fonds d’aide publique au logement…

Source: DAKAR ACTU

Related posts

Baisse des denrées alimentaires : Voici les nouveaux prix à St-Louis (Officiel)

Wallu Ndar

Officiel :AUCHAN s’installe à Saint-Louis, inquiétudes des grands commerçants

Wallu Ndar

Alioune N’diaye , ancien directeur Orange :Comment WAVE a fait pour nous dominer ?

Wallu Ndar

Faire un commentaire