26.8 C
Saint-Louis
vendredi 22 Oct 2021
Image default
Santé

Santé/ Nutrition : Le couscous : Un plat équilibré par excellence.

Le couscous est l’un des plats emblématiques de la cuisine maghrébine et africaine..

De la viande, des légumes, des légumineuses, des céréales… il y a tout ce qu’il nous faut dans un couscous. Très équilibré, ce plat berbère, désormais inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, a de nombreux avantages santé.

Le couscous, c’est la santé !

Apprécié pour son goût et la variété de ses ingrédients, ce mets emblématique a tout pour plaire. De la viande, des légumes, des légumineuses, des céréales… il y a tout ce qu’il nous faut dans un couscous.

Plat ancestral d’origine berbère, le couscous régale aujourd’hui les papilles du monde entier, à tel point qu’il vient d’être inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco !

Fait rare, l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie ont porté ensemble le dossier « Savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous », sans se disputer la paternité de ce plat à base de semoule de blé dur, d’orge ou de maïs, servi avec légumes et viande ou poisson savamment épicés. Au-delà de cette « certification », le couscous présente de nombreux avantages santé.

Des ingrédients nutritifs
Si les recettes de couscous sont nombreuses et variées, l’ingrédient de base pour préparer tous les types couscous est toujours la semoule. Composée avec de la farine de blé dur, la semoule est un féculent moins calorique que le pain (une portion de 100 g de semoule cuite apporte 169 calories alors que la même quantité de pain blanc fournit 258 calories). Source de minéraux (magnésium) et de vitamines B, la semoule est souvent accompagnée de pois chiches. Ces légumineuses (légumes secs) regorgent de protéines végétales, de minéraux, de vitamines et de fibres.

Servi avec plusieurs légumes (7 de préférence selon les Marocains) qui disposent de différents atouts (fibres, vitamines et minéraux) ainsi que de la viande (de l’agneau en général), le couscous est un mets dont l’apport en protéines et en glucides est très satisfaisant. Mais pour assurer l’équilibre du repas, il faut prendre autant de légumes que de semoule. Tout comme il est déconseillé de manger des merguez avec votre couscous, car les saucisses exploseraient le taux de matières grasses du couscous…

Un trésor de bienfaits pour la santé
Le couscous est l’allié du système digestif. Riche en fibres, il facilite la digestion et l’absorption des nutriments, tout comme il lutte contre la constipation
Le couscous encourage la perte de poids. Faible en calories et riche en fibres alimentaires, le couscous permet de réduire la sécrétion de ghréline (l’hormone responsable de la sensation de faim).
Le couscous lutte contre les maladies cardiovasculaires. Le sélénium, un des nutriments majeurs de ce plat, est un important antioxydant qui peut vous aider à réduire les risques de maladies cardiovasculaires et limiter la formation de mauvais cholestérol sur vos artères
Le couscous peut aussi donner un coup de pouce à votre système immunitaire. Encore grâce au sélénium !
Mais même si on est amoureux du couscous, on peut aussi lui trouver des défauts. On regrette par exemple sa teneur en glucides qui l’empêche d’être un plat équilibré pour les personnes diabétiques. Mais cela n’empêche pas ces derniers d’en manger, à condition de bien définir les quantités avec leur médecin traitant.

Related posts

Covid 19 : Un mot pour le personnel de santé : « Vous êtes des héros »

Wallu Ndar

Covid 19: Arrivée des premières doses de vaccin( Photos)

Wallu Ndar

Saint-Louis ou l’exemple d’une équipe soudée et coordonnée face à la COVID-19.

Wallu Ndar

Faire un commentaire