31.6 C
Saint-Louis
jeudi 20 Juin 2024
Image default
Portrait

Citoyen du mois :KEBA,un policier dévoué pour la sécurité des élèves.

En ce 1er mai, jour de la fête du travail, nous rendons hommage à tous les travailleurs qui œuvrent chaque jour pour le bien-être et la prospérité de notre pays. En particulier, nous voulons saluer le dévouement de l’agent de police Kéba, qui mérite reconnaissance pour son engagement à assurer la sécurité des élèves sur leur trajet vers l’école

Il y a maintenant quelques années, Kéba travaille tous les matins à un carrefour avec une circulation très dense où les élèves de plusieurs localités avoisinantes, telles que Makka Toubé, Boudiouck, Cité SDE, Teranga, et bien d’autres, convergent pour se rendre à l’école. Chaque matin, il quitte la ville pour se rendre à Ngallele situé à quelques kilomètres de Saint-Louis, où il réglemente la circulation avec beaucoup d’engagement.

Il est particulièrement attentif à la sécurité des élèves, qui doivent traverser une route nationale pour se rendre à l’école Moussa Diop. Il aide élèves et particuliers à traverser en toute sécurité et surveille la circulation pour éviter les accidents.

Son travail est d’autant plus important que la sécurité routière est un enjeu majeur dans notre pays. Sa présence, à cette heure de pointe du matin, a sans aucun doute contribué à prévenir des accidents.

Nous saluons le travail de Kéba et de tous les policiers de la circulation qui assurent notre sécurité sur les routes. En cette journée de la fête du travail, nous leur exprimons notre reconnaissance et notre respect pour leur dévouement à la sécurité des citoyens, ainsi qu’à tous les travailleurs qui, par leur engagement quotidien, contribuent au développement de notre chère nation le Sénégal.

Related posts

Citoyen du mois : Mr Louis CAMARA écrivain et monument de la littérature

Wallu Ndar

Citoyen du mois: Adama Kane Diallo ,Pdt Conseil Communal de la jeunesse

Wallu Ndar

Citoyenne du mois de Février: Maimouna Tounkara , une vie au service des talibés

Wallu Ndar

Faire un commentaire